Historique de l’ONG EMA

L’ONG EMA est une association française d’assistance et de bienfaisance régie par la loi 1901. Elle est à caractère international, à but humanitaire et d’aide au développement.

EMA a été créée le 22 Février 1992 par son président fondateur, le pasteur François FORSCHLE.

Depuis sa fondation, EMA n’a cessé de progresser afin de réaliser sa mission : venir en aide aux personnes démunies et plus particulièrement aux enfants de la rue (enfants dont les parents étant très pauvres, n’ont pas les moyens de les nourrir correctement, de les soigner et de les envoyer à l’école).

Les faits marquants

1992 : Cette année voit la création officielle de l’association France Madagascar qui deviendra plus tard EMA (paru au Journal Officiel de la République Française le 18 mars 1992). Madame Françoise Audouard-Sonrier a mené les premières actions dans le Fokontany d’Antanetibe, un quartier de la banlieue d’Antananarivo. A cette époque, elle prodiguait des soins médicaux aux personnes démunies et assurait la nutrition de 36 enfants en bas âge.

1993 : Le quartier d’Avaratanana Ambohimanarina met à notre disposition un local. Le docteur Véronique RASOANOROMISA nous a rejoints. Des consultations gratuites sont organisées tous les mercredis et tous les vendredis.
Cette date marque également la signature de l’accord de siège d’EMA avec le gouvernement malgache

1994 : Un service de repas chauds est mise en place trois fois par semaines. 100 enfants de la rue en bénéficient.
Parallèlement, des cours d’alphabétisation sont dispensés. Un instituteur a en charge, trois fois par semaine, 75 enfants de la rue

1995 : Les autorités malgaches mettent à disposition de l’O.N.G un terrain de 5000m2 à Avaratanana Ambohimanarina où sera construit le Centre Fitahiana (terme signifiant « Bénédiction »).
Cette même année, la décision est prise de mettre en place un système de parrainage, ce qui permet de prendre en charge davantage d’enfants. Avec 15 € puis 20 € par mois, un enfant est nourri, soigné, vêtu et scolarisé ; la famille est également soutenue ;

1997 : la construction d’un bâtiment qui abrite le dispensaire et la classe d’alphabétisation est achevée

1998 : Avec la signature d’un accord de siège au Burkina Faso, FRANCE MADAGASCAR devient l’ASSOCIATION FRANCE-MADAGAGASCAR-AFRIQUE (F.M.A.) (paru au Journal Officiel de la République Française le 21 février 1998). F.M.A intervient dans ce pays par des forages de puits d’eau, la scolarisation et la formation professionnelle ainsi que des programmes agro-pastoral et de santé.

A Madagascar, le pasteur Jean-Noël FORSCHLE et son épouse Odette prennent en charge le fonctionnement et la gestion du Centre Fitahiana.
La classe d’alphabétisation évolue et fait place à des classes d’école primaire accueillant 85 enfants.
C’est aussi l’année de la construction du lavoir public d’Avaratanana (Coût : 8 000 000 FMG soit environ 8420 FRF) ;

De 2001 à 2006, dans 2 nouveaux bâtiments sont créées les structures suivantes :

  • 1er bâtiment : Un réfectoire spacieux et une cuisine moderne et fonctionnelle attenante, une salle d’eau équipée de douches et de lavabos ;
  • 2ème bâtiment : Le centre de soin, le futur cabinet dentaire, l’atelier de menuiserie et de mécanique, le futur atelier de couture.

L’ancien dispensaire est devenu une salle de classe ;

2004 : FRANCE-MADAGAGASCAR-AFRIQUE (F.M.A.) devient l’ASSOCIATION EUROPE-MADAGAGASCAR-AFRIQUE (E.M.A.) (paru au Journal Officiel de la République Française le 20 novembre 2004).

Le nombre d’enfants pris en charge atteint 150.
Une vaste campagne de vaccination est menée par EMA avec la collaboration du Docteur Gosselin (venu de France) et le soutien du ministère de la santé malgache. 10 000 vaccins ont été administrés.
EMA fait un don d’une ambulance à l’hôpital de Fenoarivo.
Cette année marque aussi l’arrivée du Pasteur Josué MOUGENOT et de son épouse Marie-Pascale pour prêter main forte en qualité d’Administrateur adjoint et de Secrétaire-comptable ;

2006 : Le Pasteur Josué MOUGENOT et son épouse deviennent les nouveaux directeurs du Centre Fitahiana ;

2007 : Le cabinet dentaire démarre ses consultations à raison de 2 fois par semaine. Un an plus tard, en Septembre 2008, il est ouvert du lundi au Vendredi et assure 20 consultations par jour.
Cette année marque également l’instauration du poisson à la cantine une fois par semaine;ainsi, le mardi du poisson est servi, et le jeudi de la viande.

2007-2008 : nous mettons à disposition du Fokontany notre camion et notre chauffeur, à titre gracieux, pour le ramassage des ordures. Ce qui a permis à notre quartier de remporter le 1er prix de la propreté du 6ème arrondissement !

2008 : Notre première lauréate au baccalauréat, Lauriciane, surnommée Nivo, obtient son bac.
En Mars 2014, elle a terminé son cursus avec un diplôme de Master II Marketing et Communication ;

2008-2010 : Plusieurs constructions ont été entreprises :

  • 2 logements et une salle polyvalente au-dessus du réfectoire et de la salle de douches,
  • es salles de classes supplémentaires,
  • Préau et logement du concierge au-dessus du préau,
  • Pavage de la cour de récréation,
  • Réhabilitation du lavoir public d’Avaratanana ;

Au niveau de la cantine, cette date marque le début de la distribution du lait 3 fois par semaine aux écoliers du Centre Fitahiana ;

2011-2013 : Construction d’un 2nd niveau au niveau de l’école primaire qui permet de doubler la capacité d’accueil soit 13 salles de classe pouvant accueillir 400 élèves.
Désormais, depuis Septembre 2012, le Centre Fitahiana accueille 60 nouveaux enfants à chaque rentrée scolaire (contre 30 précédemment). Aussi, à la rentrée de septembre 2013, l’école primaire du Centre Fitahiana a reçu 189 écoliers répartis en 7 classes (2 CP1, 2 CP2, 1CE, 1CM1 et 1CM2) ; à la prochaine rentrée, nous ouvrirons notre 2ème CE.

Aujourd’hui, 306 enfants sont pris en charge dont :

  • 192 écoliers (189 à l’école primaire du Centre Fitahiana et 3 en extérieur),
  • 83 collégiens,
  • 9 lycéens,
  • 12 jeunes en formation professionnelle,
  • 10 étudiants (école de commerce et université

Objectif : 500 enfants

Aujourd’hui, 300 repas sont servis chaque jour scolaire à la cantine. Ce qui représente par an :

10 tonnes de riz (soit 4200€)
1 tonne de viande (soit 3000€)
1 tonne de poissons (soit 3500€)
des tonnes de légumes (soit 2400€)
etc…

Aujourd’hui, des soins d’hygiène et corporels sont accessibles à chaque enfant :

Brossage quotidien des dents
Lavage des mains plusieurs fois par jour
Douche une fois par semaine

Aujourd’hui, 21 ans après : Le dispensaire assure une centaine de consultations et de soins par semaine et le cabinet dentaire assure 20 consultations par jour (du lundi au vendredi).

Voulez-vous nous aider ? Faire un don

DANS LE BLOG

Trait d’Union Avril 2018

Trait d’Union Avril 2018

Lire la suite
Fête de Noël 2017 au Centre Fitahiana

Fête de Noël 2017 au Centre Fitahiana

Lire la suite
TRAIT – D’UNION, Décembre 2017

TRAIT – D’UNION, Décembre 2017

Lire la suite